Foire aux questions

En quoi l'ELF est-elle différente des programmes d'immersion en français offerts dans les écoles de langue anglaise?

Il existe une distinction importante entre l'école de langue française et l'école ou le programme d'immersion :

  • Dans un programme d'immersion, on enseigne le français comme langue seconde.
  • À l'école de langue française, on enseigne en français dans un milieu culturel francophone.

Étant donné qu'à l'école de langue française l'enseignement de l'anglais se fait à partir de l'élémentaire, les élèves ont l'avantage de terminer leurs études en ayant une solide maîtrise des deux langues officielles du pays.

Qui peut s'inscrire dans les écoles de l'ELF?

En Ontario, les droits à l'instruction en français sont établis par la Charte canadienne des droits et libertés et par la Loi sur l'éducation de l'Ontario.

L'admission à l'école de langue française se fait donc suivant l'une des deux voies suivantes :

  1. Selon la Charte canadienne des droits et libertés, un enfant est admissible, sans autre condition, si le parent a la citoyenneté canadienne et répond à l'un OU à l'autre des critères suivants :
    • sa première langue apprise et comprise est le français ;
    • il a reçu une instruction, au niveau élémentaire, en français, au Canada ;
    • un autre de ses enfants a reçu ou reçoit son instruction au niveau élémentaire ou secondaire en français au Canada.
  2. Par ailleurs, la Loi sur l'éducation de l'Ontario permet à tout parent de présenter une demande d'admission à l'école de langue française de son choix. Le comité d'admission du conseil scolaire concerné décidera alors de l'admissibilité de l'enfant. Son admission à l'école de langue française a pour effet de reconnaître aux parents le statut d'ayant droit, et leurs enfants deviennent alors admissibles à l'instruction en langue française en Ontario et ailleurs au Canada. Ceux-ci pourront à leur tour inscrire leurs enfants à l'école de langue française.

Un ayant droit qui choisit de ne pas faire instruire son enfant dans une école de langue française risque de priver ses descendants de ce droit. Ceux-ci devront, pour faire instruire leurs enfants en français, soumettre une demande à l'examen du comité d'admission du conseil scolaire concerné.

L'admissibilité aux établissements postsecondaires

L'accès aux études dans un établissement d'enseignement postsecondaire ou une agence de formation est reconnu à toute personne qui désire poursuivre son éducation en français.

Mon enfant peut-il être inscrit dans une école de l'ELF s'il ne parle pas le français?

Oui, plusieurs enfants d'ayants droit ne parlent pas le français, et les écoles offrent des programmes à leur intention. Les non-ayants droit peuvent, en revanche, présenter une demande d'admission à une école de langue française. Cette demande sera traitée par un comité d'admission, selon un processus déterminé par le conseil scolaire.

Mon enfant peut-il fréquenter une école de l'ELF si je ne suis pas un ayant droit?

Oui, les écoles de langue française accueillent de nouveaux arrivants qui ne parlent ni l'une ni l'autre des langues officielles du Canada. Des mesures particulières sont mises en place par les conseils scolaires pour aider l'apprenant(e) ainsi que sa famille à mieux s'intégrer dans sa communauté et assurer la réussite de l'enfant à l'école.

Pour plus de renseignements concernant les procédures d'admission à un programme d'éducation en langue française en Ontario, communiquez avec le conseil scolaire de votre région.

L'éducation en langue française : des écoles accueillantes et inclusives

Les conseils scolaires ont récemment révisé leur politique d'admission pour s'assurer de bien encadrer le fonctionnement des comités d'admission. Elle consiste :

  • à recruter de façon efficace les élèves admissibles;
  • à normaliser l'admission des nouveaux arrivants d'expression française;
  • à prendre les dispositions nécessaires pour admettre les nouveaux arrivants qui ne parlent ni le français ni l'anglais (allophones);
  • à accueillir un enfant dont les grands-parents étaient des ayants droit à l'éducation en langue française.

Âge scolaire

En Ontario, les conseils scolaires ont l'obligation d'accueillir les élèves âgés de 6 à 21 ans et l'élève doit fréquenter l'école jusqu'à l'âge de 18 ans.

Comment l'ELF répond-elle aux besoins des personnes de langue maternelle française ou anglaise acceptées dans ses écoles?

L'ELF offre des programmes et des services spéciaux créés pour répondre aux besoins des élèves acceptés dans une école de langue française.

L'un de ces programmes est le Programme d'actualisation de la langue française (ALF), qui a été conçu pour répondre aux besoins des élèves qui doivent améliorer leur maîtrise du français. Basé sur l'évaluation individuelle de la maîtrise du français de l'élève, ce programme permet d'améliorer ses compétences linguistiques. Grâce à la pédagogie différenciée, les enseignant(e)s aident les élèves à maîtriser l'écoute, la lecture et l'écriture en français.

Une politique et des directives portant sur l'admission, l'accueil et l'accompagnement des élèves dans les écoles de langue française de l'Ontario garantissent que tous les élèves, quels que soient leurs antécédents, auront accès à des programmes et à des soutiens appropriés.

En quoi le curriculum des écoles de langue française diffère-t-il de celui du système public des écoles de langue anglaise?

L'Ontario n'a qu'un seul curriculum, et le contenu est le même dans toutes les écoles, de langue anglaise ou de langue française, de la province. Cependant, dans les écoles de l'ELF, les élèves apprennent en français dans un environnement culturel francophone. L'anglais y est enseigné avec autant de rigueur que dans les écoles de langue anglaise, de l'école élémentaire jusqu'à la 12e année.

Exception faite du programme de français, les élèves des écoles de langue française suivent le même curriculum que ceux des écoles de langue anglaise.

Quelles sont les activités parascolaires dans les écoles de l'ELF? Sont-elles semblables à celles des écoles de langue anglaise?

La plupart des écoles de langue française offrent les mêmes activités parascolaires que les écoles de langue anglaise. Comme l'ELF a pour mandat, notamment, de transmettre aux élèves la langue française et la culture de la communauté francophone de l'Ontario, les écoles de langue française offrent aux élèves la chance de vivre plusieurs expériences culturelles. Cet environnement culturel unique à l'ELF enrichit la vie scolaire et l'apprentissage de l'élève tout en lui permettant d'atteindre un niveau de bilinguisme – de biculturalisme ou de multiculturalisme – enviable.

Comment les enseignant(e)s de l'ELF sont-ils (elles) certifié(e)s?

Les mêmes exigences de formation et de certification s'appliquent aux enseignant(e)s de l'Ontario, comme le prescrit la Loi sur l'éducation et l'impose l'admission à l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario. Les enseignant(e)s de langue française bénéficient d'autres activités de perfectionnement professionnel, notamment la formation nécessaire pour soutenir les élèves francophones dans le processus de leur construction identitaire.

La qualité de l'enseignement offert dans les écoles de l'ELF est, à bien des égards, perçue comme supérieure. Des écoles et des classes plus petites favorisent un suivi personnalisé. Les résultats obtenus aux tests provinciaux par les élèves de 6e année des écoles de langue française en mathématiques, en écriture et en lecture sont sensiblement supérieurs à ceux des autres élèves de la province. Le taux d'obtention du diplôme d'études secondaires atteint par l'ensemble des écoles de langue française dépasse également la moyenne provinciale.

Arrive-t-il aux élèves de parler anglais pendant la journée dans une école de l'ELF?

Oui. Nous enseignons l'anglais aux élèves de l'ELF dès l'élémentaire et jusqu'à la 12e année. Comme partout ailleurs, les élèves qui fréquentent l'ELF vivent dans un monde où – sauf à l'école – l'anglais est dominant, si bien que tous comprennent l'anglais et la plupart d'entre eux le parlent avant même de commencer l'école. De fait, de nombreux ayants droit parlent une autre langue que le français à la maison.

Le fait d'avoir fréquenté une école de l'ELF peut-il influer sur les chances de l'élève d'être accepté dans le programme de son choix?

Oui. Les élèves fréquentant les écoles de langue française maîtrisent les deux langues officielles. De plus, le rendement et le taux d'obtention du diplôme des élèves des écoles de l'ELF sont supérieurs à la moyenne provinciale. Ces avantages augmentent leurs chances d'être acceptés dans le programme postsecondaire de leur choix ou de trouver un emploi intéressant.

Les élèves diplômés de l'école secondaire de langue française ont l'avantage de pouvoir faire des demandes d'admission dans des établissements postsecondaires de langue française, de langue anglaise ou bilingues, de même qu'à d'autres programmes de formation dans l'une ou l'autre des deux langues officielles.

Quel rôle le ministère de l'Éducation joue-t-il auprès des écoles de l'ELF?

Au ministère de l'Éducation, la vision de l'éducation en langue française est définie par la Direction des politiques et des programmes d'éducation en langue française (DPPELF), qui est chargée d'acquérir les ressources nécessaires au système d'éducation en langue française, de gérer des fonds spéciaux, dont certains provenant du gouvernement fédéral à titre de soutien des groupes linguistiques minoritaires, et d'évaluer les résultats des conseils scolaires de langue française et de les suivre au moyen du cadre de responsabilité (et d'imputabilité) établi à cette fin. Toutes les régions de la province sont desservies par les écoles, les collèges et les universités composant l'ELF en Ontario.

Où puis-je en apprendre davantage sur l'ELF en Ontario?

Pour en apprendre davantage sur l'éducation en langue française en Ontario, consultez le site Web du ministère de l'Éducation de l'Ontario au www.edu.gov.on.ca/fre/amenagement ou le site Web de l'établissement de votre choix.